• histoire de la langue portugaise


     

    Articles détaillés : Histoire du portugais et Galaïco-portugais.

    Arrivant dans la péninsule Ibérique en 216 avant J.-C., les Romains apportent avec eux le latin, d'où descendent toutes les langues romanes. La langue est propagée par les soldats romains, les colons et les commerçants qui construisent des villes romaines principalement près des colonies des civilisations antérieures.

    Entre 409 et 711 après J.-C., l'Empire romain s'effondre en Europe de l'Ouest, la péninsule ibérique est conquise par les peuples germaniques (Grandes invasions). Les occupants, essentiellement des Suèves et des Wisigoths, adoptent rapidement la culture romaine et les dialectes en latin vulgaire de la péninsule.

    Après l'invasion mauresque de 711, l'arabe devient la langue administrative des régions conquises, mais la population continue à parler essentiellement une forme de roman communément appelé mozarabe (Aljamiado). L'influence exercée par l'arabe sur les dialectes romans parlés dans les royaumes chrétiens du nord est faible, affectant principalement leur lexique.

    Poésie Médiévale
    Das que vejo
    nom desejo
    outra senhor se vós nom,
    e desejo
    tam sobejo,
    mataria um leon
    senhor do meu coraçom:
    fim roseta,
    bela sobre toda fror,
    fim roseta,
    nom me meta
    em tal coita voss'amor!
    João de Lobeira
    (1270–1330)

    Les documents les plus anciens en langue portugaise, toujours entrecoupée de nombreuses phrases latines, sont des documents administratifs du 9e siècle. Cette phase est connue sous le nom de proto-portugais (entre le 9e et le 12e siècle). Dans la première période du vieux portugais - période galaïco-portugaise (du 12e au 14e siècle) - la langue devient progressivement d'un usage général. Pendant quelque temps, le portugais est la langue de préférence pour la poésie lyrique en Hispania chrétienne, comme l'occitan est la langue de la littérature occitane pour les troubadours. Le Portugal devient un royaume indépendant avec le Royaume de León en 1139, sous le roi Alphonse Ier de Portugal. En 1290, le roi Denis Ier de Portugal crée la première université portugaise à Lisbonne (Estudos Gerais, déplacée plus tard à Coimbra), et décrète que le portugais, alors simplement appelé le «langage commun» devait être la langue officielle.

    Dans la seconde période du Vieux-portugais, du 14e au 16e siècle, avec les explorations portugaises, la langue se répand dans de nombreuses régions d'Asie, d'Afrique et d'Amérique (de nos jours, la grande majorité des locuteurs portugais vivent au Brésil, en Amérique du Sud). Au 16e siècle, il devient une Lingua franca en Asie et en Afrique, utilisé non seulement pour l'administration coloniale et le commerce, mais aussi pour les communications entre les responsables locaux et les Européens de toutes nationalités. Sa diffusion est facilitée par les mariages mixtes entre Portugais et populations locales, mais aussi par son association avec les efforts des missionnairescréole appelé Kristang dans de nombreuses régions de l'Asie (du mot cristão, chrétien). La langue continue à être populaire dans certaines parties d'Asie jusqu'au 19e siècle. Certains communautés chrétiennes lusophones en Inde, au Sri Lanka, en Malaisie et en Indonésie conservent leur langue, même après le départ du Portugal. catholiques, ce qui conduit à la formation d'une langue

    La fin de la période du Vieux-portugais est marquée par la publication de la Cancioneiro Geral de Garcia de Resende, en 1516. Le début du portugais moderne, qui s'étend du 16e siècle à nos jours, est caractérisé par une augmentation du nombre de mots empruntés au latin et au grec classiques, enrichissant le lexique.


  • Commentaires

    1
    LAMA
    Jeudi 24 Janvier 2013 à 01:03
    LE PORTUGAIS EST UNE BELLE LANGUE LES PEUPLES LUSOPHONES SONT EXTRAORDINAIRES JE SOUHAITERAI UN JOUR VISITER L'UN DE SES PAYS DE LANGUES PORTUGAISE J'EN REVE VIVE LE PORTUGAIS
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :